COVID- 19 : Informations

Dans l’Yonne,

L’épidémie de COVID-19 frappe durement la France depuis le début de l’année 2020. Très rapidement la Croix-Rouge a mis en place des actions pour aider la population.

Dans l’Yonne, plus d’une centaine de bénévoles sont investis et vous trouverez ci-dessous les différentes actions en cours.

Dépistage

Parmi les secouristes de la Croix-Rouge de l’Yonne, quatre ont été formés au prélèvement nasopharyngé et depuis le 8 octobre sont opérationnels au Centre de prélèvement temporaire situé au 14 bis avenue Gambetta à Auxerre. Celui-ci est réservé au dépistage des cas contacts et des personnes symptomatiques qui ont pris rendez-vous auprès du laboratoire BIOPLUS MLAB des Clairions.

Il est ouvert les lundi, mardi, jeudi, vendredi de 13 h à 17 h et le samedi de 9 h à 12 h et de 13 h à 17 h. Deux postes de prélèvement sont organisés. Des tests pédiatriques sont possibles.

Des dépistages du COVID-19 ont eu lieu sur des marchés de l’Yonne et dans les galeries de certains hypermarchés du département en juin et juillet 2020 avec le soutien logistique de la Croix-Rouge. Ils ont repris au mois de septembre.

Ci-contre quelques actions menées lors du premier confinement et ci-dessous des dépistages menés en décembre 2020 à Auxerre (Galerie commerciale des Clairions et hypermarché Leclerc)

MLAC (Mission de lutte anti-covid)

La stratégie nationale contre le COVID-19 a été renforcée et relayée par les ARS (Agences Régionales de Santé). La Croix-Rouge est pleinement engagée dans le dispositif « Tester – Alerter – Protéger ».

L’objectif est d’identifier très précocement tous les cas positifs et les cas contact en vue d’interrompre les chaînes de transmission et limiter la diffusion du virus grâce à un « contact tracing ». Il s’agit d’augmenter la capacité de dépistage de la population (tester plus, au plus près et plus vite) avec l’aide de médiateurs de lutte anti-COVID au plus près des lieux de vie. Ces médiateurs sont chargés principalement d’assurer des tests de dépistages et de sensibilisation aux mesures de prévention.

Amélie SARREY est chargée de mission « Médiateurs de lutte anti-COVID » pour le département sous la responsabilité de l’Agence Régionale de Santé et du Centre Parental de la Croix-Rouge. Elle anime une équipe de plusieurs membres de la Croix-Rouge salariés et bénévoles.

Son rôle est d’intervenir avec son équipe auprès :

  • des entreprises qui font une demande auprès de la Préfecture ou de l’ARS pour :
  • – une mission de sensibilisation aux mesures barrières,
  • – un dépistage (test antigénique) (Dans ce cas, il y a toujours un professionnel de santé, infirmier-ère ou médecin)
  • des établissements où l’ARS suppose qu’il y a un « cluster »,
  • de personnes diverses dans des lieux publics comme des marchés.

Pour les opérations de prévention, la Croix-Rouge monte un stand afin d’échanger avec les publics concernés.

Un coordonnateur, détaché par l’EPNAK*, François BEAULIEU, travaille en lien avec cette équipe pour la partie administrative (prise de rendez-vous, étude de la structure d’accueil, …) et Amélie, assistée de Jean-Bernard GODARD, membre de la Croix-Rouge, s’occupe de l’équipe des bénévoles, de la gestion du matériel et son installation.

Le souhait est d’ailleurs d’avoir suffisamment de bénévoles pour créer non pas une équipe départementale, mais des équipes locales dans les unités locales de la Croix-Rouge d’Auxerre, Avallon, Sens, …

*EPNAK = Etablissement public national Antoine Koenigswarter (Antenne de l’Yonne)

Transports sanitaires

Pendant les mois d’avril et mai 2020, la Préfecture de l’Yonne avait prévu un hébergement d’urgence au centre des Bruyères près de l’aérodrome d’Auxerre-Branches pour des « malades sans-abri qui ne relèvent pas d’une hospitalisation ».

La Croix-Rouge a participé au transport de ces personnes vers cette structure d’accueil.

Au mois de novembre 2020, ce dispositif a été réactivé. Les pouvoirs publics ont réservé des chambres au logis Saint-François de Vermenton afin de permettre l’isolement des personnes atteintes par le coronavirus et la Croix-Rouge assure les transferts.

Allô, comment ça va ?

Qu’est-ce que « Allô, comment ça va ? »

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, la Croix-Rouge a mis en place l’opération « Allô, comment ça va ? » dont les objectifs sont :

  • Maintenir ou rétablir un lien avec les personnes particulièrement impactées psychologiquement par les mesures de confinement.
  • Offrir aux personnes qui le souhaitent une écoute bienveillante, un échange chaleureux et convivial, une identification des besoins et une éventuelle orientation vers un dispositif interne ou externe.

Dans l’Yonne, une équipe de huit personnes assure cette écoute téléphonique avec pour référentes, Chantal pour la partie psychologique et Sylvie pour la partie administrative.

Qui sont les écoutants ?

Des bénévoles de la Croix-Rouge, de tous âges, spécialement formés à l’écoute. Certains sont des professionnels, d’autres non.

Comment prendre contact avec « Allô, comment ça va ? » ?

  • Directement par téléphone au 07 81 07 31 39 (du lundi au vendredi de 10 h à 12 h et de 17 h à 19 h),
  • Auprès des responsables des unités locales par exemple lors de distributions alimentaires,
  • Dans le cas d’autres opérations de la Croix-Rouge comme les maraudes, la Croix-Rouge sur Roues…

Qui peut utiliser « Allô, comment ça va ? »

  • Les personnes accompagnées par la Croix-Rouge,
  • Toute personne isolée qui a besoin d’un temps d’échange,
  • Et toutes celles identifiées par les mairies, les CCAS ou tout autre partenaire de la Croix-Rouge.

Comment se passent les échanges ?

Après appel au 07 81 07 31 39, l’appelant est dirigé vers un bénévole-écoutant qui le contacte et lui propose un premier échange.

Puis à la fin de ce premier entretien, il est proposé de poursuivre l’échange ou non selon le souhait de la personne et cela à la fréquence et aux horaires souhaités ensemble.

Il est important de souligner que cette action de la Croix-Rouge est entièrement gratuite.    

Portraits de bénévoles

Chantal a exercé son métier de psychologue dans différentes structures et continue son métier actuellement en libéral.

Ayant réduit une partie de son activité, elle a souhaité s’investir à la Croix-Rouge.

En tant que référente Psychologue, elle fait le lien entre les personnes en demandes et les bénévoles-écoutants, et entre les bénévoles-écoutants eux-mêmes.

Chantal est là aussi pour conseiller, éclairer, guider les bénévoles lorsqu’ils en ressentent le besoin.

 

Sylvie a travaillé dans un organisme à caractère social. Dès sa retraite, elle a souhaité s’investir à la Croix-Rouge.

Après avoir participé à l’accueil, la distribution alimentaire, la mise en place de « la Croix-Rouge sur Roues », elle a opté au moment du confinement pour participer à la mise en place de « Allô, comment ça va ? »

Référente administrative, elle est également bénévole-écoutante en lien avec la psychologue.

 

Chantal et Sylvie veillent à la poursuite de la vie du dispositif.

Le 18 mars, Chantal David, psychologue et bénévole à la Croix-Rouge de l’Yonne a présenté le dispositif sur France Bleu Auxerre.

Vous pouvez retrouver son interview sur le site de France Bleu Auxerre (lien ci-contre)

Croix-Rouge chez vous

Pour faire face à la situation exceptionnelle liée à la crise du COVID-19 et assurer sa mission d’aide aux personnes vulnérables, la Croix-Rouge française a mis sur pied un dispositif exceptionnel de conciergerie solidaire : « Croix-Rouge chez vous ».

Croix-Rouge chez vous-bd

Toute personne vulnérable confinée en situation d’isolement social peut appeler 7 j / 7, de 8 h à 20 h, le numéro national 09 70 28 30 00 pour bénéficier :

  • d’une écoute chaleureuse et rassurante de la part des bénévoles formés à l’écoute,
  • de la possibilité de commander des produits de première nécessité (denrées alimentaires, produits d’hygiène et d’entretien)
  • de se faire livrer ses médicaments sur ordonnance

Des volontaires de la Croix-Rouge livreront chez elles en toute sécurité dès le lendemain les paniers ou les médicaments.

Share